BTCS – Francorchampagne – Un podium pour terminer avec les honneurs

La chance n’était pas encore dans le camp du Volvo S60 Racing Team en ce weekend du Francorchampagne mais, si les bulles ont échappé de peu à Vincent Radermecker et Eric van de Poele samedi, les deux pilotes de la belle Suédoise ont néanmoins réussi à terminer la saison sur le podium, ce dimanche.

Un froid piquant, une piste gelée en matinée dans un ciel azur: la météo y avait mis du sien pour donner de l’allant à l’héroïne suédoise du Volvo S60 Racing Team mais le sort, à l’instar du règlement du Belgian Touring Car Series, en avaient décidé autrement. Eric van de Poele et Vincent Radermecker ont été contraints de jeter le gant samedi, lors de la première course de cet ultime meeting de la saison, vaincus par une panne aussi étrange qu’improbable… Partis de la 4e place sur la grille au volant de la voiture la plus lourde du plateau Silhouette, ils menaient allègrement les débats.

«Depuis le début de mon relais, je sentais bien que notre S60 ne fonctionnait pas à la perfection, explique Rader. Etaient-ce déjà des effets de la fuite d’eau? Toujours est-il que je suis soudain parti en double tête-à-queue dans Blanchimont, une figure qui a, semble-t-il, marqué les esprits! Je n’ai même pas eu le temps d’avoir peur. Je n’ai pensé qu’à essayer de protéger la voiture d’un impact et, par chance, j’y suis arrivé. Avant de me rendre compte que le problème était plus grave et que ma glissade s’expliquait par le bris d’un petit collier de serrage à la durit d’eau… un abandon s’imposait en espérant que la dernière course, dimanche, nous permettrait enfin de terminer sur une bonne note.»

Tel fut le cas, puisque Vincent et Eric ont hissé leur Volvo S60 sur la 3e marche du podium dans le sillage direct des nouveaux champions.
«Pour être honnête, il nous était vraiment difficile de résister à Stéveny et de Radiguès et à leur monture nettement plus légère ce week-end», ajoute Radermecker.

«Une fois encore, nous avons joué de malchance, regrette Thomas Néri, team manager du Volvo S60 Racing Team. Samedi, Eric avait fait jouer son expérience en débordant les trois voitures devant lui sur la grille puis il avait creusé l’écart et l’équipe, de son côté, avait réussi le meilleur arrêt au stand de toutes les Silhouettes. Nous étions performants à tout point de vue jusqu’à ce que cette pièce à 50 cents nous lâche d’un coup. Pas mercredi, pendant notre journée d’essais, ni aux essais libres, non: en pleine course. C’est la dure loi du sport automobile. La 3e place cueillie ce dimanche prouve tout le potentiel de notre Volvo et de notre équipe quand le mauvais sort accepte de l’oublier. Nous clôturons la saison avec un 3e podium à ajouter à nos trois belles victoires glanées à Dijon et, surtout, aux 12 Heures de Spa. Le bilan est forcément très positif et nous tenons à féliciter les nouveaux champions qui ont amplement mérité leur titre.»

René Aerts Jr, le représentant de Volvo Cars Belgium dans cette belle aventure, conclut sur une note pleine d’optimisme: «Ce dernier week-end en Ardenne ne nous a pas seulement ravis par ce nouveau podium à ajouter à notre palmarès. Il nous a aussi apporté des signes encourageants par rapport à 2012: un règlement qui continuerait à valoriser les Silhouettes et un plateau qui s’annoncerait plus riche. Tous les éléments semblent donc se réunir pour que nous puissions continuer l’implication de Volvo en BTCS l’an prochain. Je tiens enfin à remercier chaleureusement et à saluer les performances de toute l’équipe du Campus Francorchamps qui a, tout au long de cette saison à nouveau, bichonné notre Volvo S60 dans les règles de l’art sous la houlette de Néri Compétition.»