09/12/09 – Conférence de presse Comet Traitements

Spa Francorchamps, 09 décembre 2009.

Comet Traitements nouveau carburantCe vendredi 04 décembre, l’entreprise Comet Traitements s’est rendue au Campus Automobile de Spa-Francorchamps afin de présenter, lors d’une conférence de presse, leur projet sur un carburant alternatif.

Comet Traitements est une société dont les activités sont le traitement, la valorisation et le recyclage des résidus issus du broyage de matières métalliques arrivées en fin de vie : ferrailles, véhicules hors d’usage (VHU), déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), etc. Pour ce faire, elle a mis en place différentes unités de production à Châtelet et à Mons (Région Wallonne).

Le projet Phoenix, labellisé par le Gouvernement wallon dans le cadre du 4ème appel à projet « développement durable » du Plan Marshall (déficience énergétique), en septembre 2008, va permettre d’industrialiser un procédé.
Celui-ci consiste en un recyclage de différentes matières telles que du caoutchouc, des textiles, du bois, des mousses, des plastiques hétérogènes etc. utilisées pour transformer ces matières en carburant.
Marcello Fieni, est l’inventeur de ce procédé qui, sous l’effet de la chaleur générée par le processus lui-même, transforme des déchets organiques de diverses natures en matières nobles : 43% d’hydrocarbures liquides, 20% de carbone utile en sidérurgie et le reste principalement composé de cendres, d’eau et de métaux.

Ce projet, présenté par le Pôle de compétitivité Mécatech et le Cluster TWEED, sera réalisé sur une période de trois ans par un consortium de trois entreprises (Comet Traitements, Slegten SA – Magotteaux Group, FLC Technology) ainsi que 3 centres de recherche (Université de Liège, Certech, CRM) et un centre de formation (Campus Automobile de Spa-Francorchamps). Son budget global est de 6,69 millions d’Euros, financé à 63% par la Région Wallonne.

L’objectif du projet Phoenix est de développer un procédé intégré, à basse température, pour la valorisation globale des matières organiques contenues dans les résidus de broyage de déchets métalliques. Sachant que la nouvelle directive Européenne prévoit que pour 2015 les véhicules hors d’usage devront être valorisés à 95%, l’entreprise Comet Traitements répond à la demande puisque son procédé permet une revalorisation de 95,8% de ces matières organiques.

Les carburants obtenus par ce procédé sont actuellement testés sur les bancs moteurs du Campus Automobile de Spa-Francorchamps. Le premier test démontre que sans réglage monteur spécifique, ce carburant serait équivalent à de l’essence 98 octanes dont la puissance serait augmentée de 5% et la consommation diminuée de 3%.
Cependant, ce carburant devra encore être traité avant sa commercialisation (exemple : trop de soufre rejeté).
Ces résultats sont issus d’un seul et unique test mais des étudiants universitaires travailleront au Campus Automobile de Spa-Francorchamps sur le sujet afin de valider les résultats.

Pour plus d’informations sur Comet Traitements, consultez leur site web : www.cometsambre.be

Comet Traitements nouveau carburant
Comet Traitements nouveau carburant