21/03/11 – BTCS : inventaire des forces en présence

Rien que du beau monde !
Date de l’article : 13/03/2011 – Texte : SpeedWorld – Photos : Fotomediaservice
Source : www.greenspeedracing.be

Le premier rendez-vous étant fixé dans moins d’un mois pour les concurrents des Belgian Touring Car Series 2011, il est temps de dresser un premier inventaire des forces en présence. D’ores et déjà, il apparaît que la bataille sera rude dans toutes les catégories ! Les titres accordés en fin de saison n’en revêtiront que plus de valeur.
Point n’est besoin d’être grand clerc pour attendre les Silhouettes de la classe S1 en haut des tablettes. Reste à voir quels équipages prendront le dessus, car il y a du nouveau dans cette catégorie qui fête cette année le dixième anniversaire de son arrivée sur la scène sportive belge.

Trois Renault Mégane !
Champion en titre, le Delahaye Racing aligne non plus une mais bien trois Renault Mégane ! La première reste confiée aux « incontournables » Frédéric Bouvy et Christian Kelders, Stéphane Lémeret fait cause commune avec le jeune Edouard Mondron sur la deuxième et l’effectif est complété par Laurent Richard et Alexandre Viron, couronnés l’an dernier en classe S2.
Face à cette armada, Volvo conserve son duo de choc Vincent Radermecker-Eric van de Poele sur une S60 dont le développement a été affiné durant l’hiver au Campus Automobile de Spa-Francorchamps. Même si les belles KIA Pro_Ceed sont engagées via une structure créée par Philippe Stéveny, elles gardent la griffe du Chad Racing qui en assure toujours le développement et la préparation. Cumulant les fonctions d’homme-orchestre et de pilote, Philippe Stéveny recevra le renfort d’un équipier de choc, Didier de Radiguès qui effectue son grand retour dans les compétitions belges de haut niveau quelques années après avoir animé avec brio les joutes Procar. L’autre KIA Pro_Ceed reviendra au tandem Werner Moonens-Bert Redant.
Le groupe des S1 est complété par une Gomez GC10-1 (équipage restant à désigner), la Jaguar XJF dont le n°1 Jérôme Thiry ne connaît pas encore le nom de son ailier, et l’autre Jaguar X-Type que René Franchi et Jean-Pierre Vannerum aligneront à partir du Trophée de Bourgogne à Dijon.

S2 contre T3-T4 : faites vos jeux !
Plus encore qu’auparavant, le traditionnel match entre les Silhouettes S2 (Touring Cup) et les meilleures berlines des classes T3-T4 s’annonce explosif.
La classe S2 connaît un net regain d’intérêt puisque cinq à six voitures y sont attendues, portant les couleurs de teams aussi huppés que MTE, e-Race, Gomez et Delahaye (dont l’entrée en lice est prévue aux 12 Heures). Rayon pilotes, on trouve également du beau monde avec les Alexis van de Poele, Michael Damoiseaux, Vincent Vandenabeele, Michel Pulinx, Jean-Pierre Ueberecken et autres Jean-Pierre Lequeux. D’autres cadors pourraient se joindre à la fête en cours de saison, notamment lors du tour d’horloge spadois où une Mégane en version Trophy est annoncée, ainsi qu’une S2 très spéciale qui ne manquera pas de « faire le buzz »…
On peut parler de véritable « explosion » concernant la classe T3 dont le niveau, déjà très relevé l’an dernier, grimpe encore de plusieurs crans. Absent en 2010, Eric Qvick revient dans l’arène avec sa BMW E90 M3 au volant de laquelle il sera relayé par un certain… Steve Vanbellingen. Remonté comme un coucou, le vainqueur des 12 Heures de Spa 2010 est bien décidé à montrer qu’il est aussi véloce sur une berline qu’aux commandes de son ancienne M3 Silhouette. Autre atout dans le jeu BMW, Christophe Pampel a installé un V8 dans sa E46 qui passe ainsi en classe T4 où elle rejoint la belle M3 E92 V8 préparée par l’Allemand Uli Packeisen qui en partage le volant avec le Hollandais Ton Van Schijndel.
En face, SEAT aligne une dizaine (!) de Leon Supercopa dont l’explication vaudra son pesant d’or, les Jimmy Adriaenssens, Christian Franck, Roger Minette et consorts étant tous bien décidés à imposer leurs vues dans le Challenge qui leur est réservé. La marque espagnole compte également jouer la gagne avec un cocktail « supervitaminé » en provenance d’Italie : c’est là en effet que Pierre Piron a acquis un châssis Leon WTCC équipé d’un bloc turbo de 400 cv (le sorcier Lehmann est passé par là !) piloté en son temps par Roberto Colciago. Le boss du team Astur Car sera épaulé par Pierre-Yves Rosoux sur cet engin qui a dévoilé de solides qualités durant ses premiers essais…

Duo de choc sur la VW Scirocco
Last but not least, le WRT veut offrir à VW le titre qui lui a échappé de peu en 2010. Pour atteindre cet objectif, deux authentiques sprinters ont été associés puisque le jeune Ronnie Latinne est rejoint par… Koen Wauters sur la Scirocco de pointe. Doit-on rappeler que le chanteur de Clouseau s’est imposé au classement absolu de deux manches en 2010 alors qu’il pilotait une KIA, inscrivant par ailleurs à son tableau de chasse le chrono de référence pour les Silhouettes à Spa-Francorchamps ? Comme l’an dernier, une seconde Scirocco sera de la partie, confiée à Jean-Jacques Smits et Claude-Yves Gosselin.
Si on y ajoute d’autres BMW, notamment des Serie 1, la nouvelle VW 011 bientôt dévoilée, les Ford Focus ST type BRL venues des Pays-Bas, ainsi que les animatrices de la classe T2 emmenées par les Honda Civic du Surinx Racing, on arrive à un total d’une grosse trentaine de voitures attendues pour les premières confrontations en terre limbourgeoise.
C’est là aussi que se tiendra le test day, le jeudi 31 mars ; il sera possible alors de lever les ultimes incertitudes concernant les participants à ces Belgian Touring Car Series 2011 qui s’annoncent décidément sous les meilleurs auspices.

 

La Volvo S60 engagée dans le nouveau BTCS